An English Horror Story

Qui ne se souvient pas des mythiques cassettes VHS et de leurs films emblématiques ? Retour sur la nostalgie d’une période révolue.

Certains d’entre vous sont peut-être trop jeunes pour se souvenir de cette époque charnière qui était à la veille de l’an 2000, avant que les films en format DVD ne s’installent dans les salons jusqu’à faire disparaitre les magnétoscopes…

Il semblerait que la vie dans cette maison campagnarde se soit arrêtée au nouveau millénaire, puisqu’une petite collection bien sympathique de films d’horreurs bien célèbres et en version originale est encore bien présente dans la vidéothèque de ces deux frères anglais qui sont probablement repartis jusqu’à ne plus jamais revenir…

L’histoire pourrait s’arrêter là, sauf que chaque maison abandonnée renferme sa propre histoire. Et celle-ci se révèle plutôt glauque à cause de la présence d’un matelas neuf installé récemment à l’étage alors que personne n’était censé y avoir mis les pieds depuis longtemps…

L’imaginaire veut que la réponse se trouve peut-être dans les cassettes enregistrables, mais qui aura le courage de les regarder…?

“La dernière maison sur la gauche”, pour les connaisseurs.

Un portail bien grinçant et rempli de ronces comme on aime…

Ouverte aux quatre vents, la maison à l’origine de 1844 nous invite à entrer sans frapper…

A l’intérieur, une modeste salle vidéothèque remplie d’équipements hi-tech dans les années 90.

“A nightmare on elm street” et bien d’autres, toutes ces cassettes VHS sont en anglais avec leur titre d’origine.

La plupart sont interdits -18, souvenez-vous l’ambiance des films d’horreurs de l’époque 😉

Evil Dead II, un classique de l’épouvante posé au dessus d’un brouilleur Videocrypt

La nuit des masques ? Parfait pour l’ambiance cinéma des années 80-90.

Un divan, 3 fauteuils et un rideau pour passer une soirée de frissons…

…jusqu’à pas d’heures, les aiguilles ne cette horloges ne fonctionnant plus.

Dans la cuisine, le lierre s’installe pour le petit déjeuner…

Un escalier “so british”, l’étage ne montrera rien de bien intéressant.

Une chambre d’enfants, mais que sont-ils devenus depuis ?

Une autre chambre avec un billard, l’ambiance devait être décontractée ici.

Nous ne montrerons pas l’intérieur de cette pièce, plus que suspecte et nous tairons les détails…

Cette maison renferme ses secrets, difficile de savoir ce qu’il en deviendra un jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.