Bar de l’Apocalypse

Pour enterrer l’année et marquer le coup pour celle qui vient, j’aimerais vous prendre une corona, une extra s’il vous plait…

L’ambiance apocalyptique est particulièrement propice pour ce bar à l’abandon depuis de nombreuses années. Les clients ne s’y rendent plus depuis longtemps, l’extérieur est en friche avec ses mauvaises herbes qui ont envahi l’arrière, divers squatteurs s’y sont installés pendant leurs nombreuses virées nocturnes, puis ce sont les pompiers qui se sont invités pour protéger le lieu d’un incendie. C’est donc à notre tour de découvrir le grand désordre qui règne à l’intérieur de ce pub en bien piteux état.

Nous arrivons donc un peu tardivement à cette soirée du nouvel an, en nous frayant un chemin à travers les tessons de verres qui jonchent partout au sol, les poutres sans dessus dessous et les gouttes qui tombent à chaque recoin, comme si elles avaient leur propre rythme qui voudrait remplacer les basses qui raisonnaient à travers l’établissement, et encore empêcher les voisins de dormir. Il parait qu’il y avait un hôtel et un restaurant, mais l’étage menace de s’écrouler et le banquet a complètement disparu. Même pas un billard pour se refaire la main, et pour une fois qu’un bar était ouvert nous resterons sur notre soif…

Décidément cette soirée s’annonce aussi compliquée que l’année qui vient de s’écouler, autant l’enterrer pour de bon et repartir sur des bases saines. Un grand coup de balai, un peu de courage et nous pourrons à nouveau profiter d’une bonne bière bien méritée et digne de ce nom. Bonne année à tous 😉


Bienvenue au bar de l’Apocalypse

où tout n’est que désordre, l’accès de l’hotel à l’étage se montrera difficile et inintéressant.

La réserve de boissons a même été entièrement pillée et retournée.

Un vrai gachis est entassé sur le sol, on en aurait peut-être profité si la date n’était pas autant dépassée…

L’intérieur du bar quant à lui n’offrira que des tags dans un environnement pourrissant.


A une certaine époque, le lieu devait héberger pas mal de squatteurs.

Un incendie a ravagé l’ensemble du site, la fête a vraiment mal tournée…

“Ordo ab Chao”.

Si il y avait un billard, il est désormais parti en cendres dans tout ce fatras.

Le côté restaurant proposait tout de même l’originalité d’un programme cinématographique, lui aussi parti en fumée…

“Il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers: ce n’est pas un siège bien solide.” – Louis Dumur.

2 thoughts on “Bar de l’Apocalypse

  1. Belles photos malgré tout ce Chao… Bonne année dans l’attente de nouvelles découvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.