Chapelle Materia

Elle aurait aussi bien pu se nommer Chapelle des gueules noires, en hommage aux mineurs disparus dans les entrailles de la terre.

Autrefois, les mines de ce pays étaient si nombreuses que l’on pourrait presque entendre les bruits de charriots et les coups de pioches contre la roche dans le paysage. Mais ces conditions de vie étaient tout aussi pénibles que dangereuses, puisque de nombreux mineurs de fond y ont laissé leur vie ou de lourdes séquelles.

Afin de gagner leur vie, les habitants du village n’avaient d’autres choix que de s’engouffrer dans les entrailles de la terre pour y récupérer le charbon et d’autres matières premières. A travers la poussière suffoquante et les accidents dûs aux éboulis, nombreux sont ceux qui ont péri dans ces enfers souterrains, aujourd’hui recouverts par la forêt.

Une chapelle fut alors construite pour les encourager, et elle semble encore tenir debout pour immortaliser leur mémoire…

Parmis ces montagnes, les mines étaient vastes et visibles puis la flore est apparue…

L’endroit est très isolé, mais on arrive à percevoir leur présence car il est aussi très chargé.


Il faudra braver bien des collines pour arriver à cette chapelle.

La voici enfin, culminant les hauteurs tel un sentier de pélerinage.


L’entrée est fermée, mais un carreau cassé permet d’entrevoir son intérieur.

Et il est magnifique, préservé dans son jus de tout civilisation au fond des bois.

Il en est certainement mieux ainsi, afin que toutes ces âmes qui se recueillaient ici reposent en paix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.