Château Flumen Stabula

Jadis véritable exemple d’architecture et de prestige, cette maison de maitre subit comme tant d’autres la décadence de son époque.

Cette allure éclectique et flamboyante, directement inspirée d’un style Louis XIII, représente le symbole d’une réussite sociale, dont l’ancien propriétaire se voit contraint de revendre les 3 hectares du domaine, avec les écuries renommées qui firent sa réputation en s’harmonisant parfaitement dans cet environnement boisé.

Si de nombreux acheteurs se présentent pour l’acquérir, une célèbre marque automobile profitera de cet engouement pour y installer par la suite de nouveaux logements étudiants. Aujourd’hui, le site entièrement à l’abandon est régulièrement visité par des squatteurs qui n’hésitent pas à saccager ce qu’il reste d’une ancienne admirable maison de maitre, mais le reste semble menacé de destruction à cause de l’amiante.

A l’intérieur, il ne reste désormais plus grand chose d’intéressant, et un détecteur de présence viendra interrompre précipitamment notre modeste exploration…

Lors des premiers pas dans le domaine boisé, ces logements étudiants à l’abandon ont un air apocalyptique.

Cette imposante tour nous confirme l’endroit. Il s’agit en fait d’un magistral pigeonnier du 19ème siècle.

L’arrière du château, les squatteurs ne l’auront pas épargné…

Une ancienne écurie de renommée, avec une superbe tête de cheval sculptée.

Le lierre escalade l’édifice tout en en recouvrant une bonne partie…

Que peut-il se cacher derrière cette porte d’entrée ?

Une autre façade de l’ancien manoir…

Après avoir trouvés une entrée, seuls restent quelques commandes et prospectus…

Un vieux chariot élévateur, dont la rouille a prit le dessus.

Arrivés dans la cantine, les choses se gâtent avec un détecteur de présence qui se déclenche.

Puis un deuxième un peu plus loin, nous dissuadant de rester trop longtemps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.