Dyscover – Chapitre I : Seul au monde ?

Dyscover parle de poupées et d’exploration, combinées les deux ça donne: ” Dans un monde post-apocalyptique ou les humains auraient disparu, les Dolls se réveillent constatant que leur humain ne joue plus avec eux depuis longtemps. Elles découvrent ce monde inerte. En quête de réponses, notre petite équipe part à la découverte du monde à la recherche d’un signe de vie… “

Une fois sorties de leur boite, et descendues de l’étage…

Nos demoiselles en résine, se rendirent vite compte qu’il y a bien trop longtemps qu’elles sont restées dans le noir.

Peu de chance que leur proprétaire soit encore en vie et pourtant, elles espèrent. Mais que s’est il passé?

Les poupées sont vulnérables à présent face à des créatures plus grandes qu’elles, comme les chats, il faut être en hauteur pour avoir un panorama et se protéger.

La décadence d’une société….Alice en réflexion.

“Hé Lulu!” Retourne-toi par ici”.

“Rejoins-moi sur le billard!”

Lushi:”C’était bien plus agréable de regarder les humains jouer, c’est bien trop lourd pour moi!”

Alice: “Ecoute ce slience , regarde comme la vie s’est arrétée ici.”

Plus jamais cette horloge sonnnera toutes les heures pour nous rappeler quelle heure est il. Il faudra vivre au rythme du soleil à présent. Le temps est une notion que l’homme s’est approprié. Le temps fuit 😉

Les fleurs fanées…. “N’es-tu qu’une herbe desséchée Qui vient achever de mourir ?”*
Cf: A une fleur, Alfred de Musset

“C’était un petit coin de détente ou on créa la vie, plus rien ne poussera ici”.

“J’en ferai une belle de toile encadrée!”, s’exclafa Alice.

(gros soupir).

“J’ai l’horizon de ma hauteur, nous devons sortir par la veranda”.

Une dernière fois dans le salon, un aurevoir solenel au confort qu’elles ont connu.

“Qu’est devenu le Mont Saint Michel? Est-il plus que souvenir sur une toile?”

C’était agréable d’écouter notre maitresse jouer du piano. La musique c’est la vie, rien ne meurt tant qu’elle résonne*. Hélas pour le piano, les touches ne pourront plus jamais sortir aucune notes de musiques.

*Cf: “Quand souffle le vent du nord” – Daniel Glattauer

“Il est temps de partir, plus rien nous retiens ici Allons rencontrer le monde extérieur”.

Pour en savoir plus et retrouver de nombreuses autres photos sur les aventures des Dolls, rejoignez-nous directement sur le groupe facebook qui leur est dédié : DysCover

One thought on “Dyscover – Chapitre I : Seul au monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.