Garage du Collectionneur

Que s’est-il passé dans cet ancien garage, était-ce un atelier de réparation ou bien l’oeuvre d’un collectionneur inconnu ?

Vous avez été nombreux à commenter et à réagir sur l’article sur le garage du vieux boiteux. Et on le comprend, admirer tous ces bolides d’un autre temps que l’on appelle aujourd’hui youngtimers ne nous a pas non plus laissé indifférents. Mais les carcasses découvertes dans cet autre garage se révèlent être encore plus anciennes…

Celles-ci appartiennent sans problème à la catégorie des oldtimers, ces voitures qui ont traversé plusieurs décennies glorieuses autour du milieu du 20ème siècle. Il s’agissait pourtant d’un endroit qui n’était pas du tout dans mes priorités, puisque je m’attendais à un simple entrepôt vide qu’il fallait vérifier à l’occasion… Je m’y suis donc rendu seul puisque j’étais de passage, et quelle ne fût pas ma surprise lorsque de vieilles épaves se dévoilent au fur et à mesure de ma progression dans cet endroit aussi boisé que marécageux.

Le lierre recouvre les carcasses qui jadis devaient être resplandissantes, et la végétation folle dévore les morceaux de tôles réparties un peu partout sur le terrain humide. Visiblement, la faune a pleinement eu le temps de repousser et de recouvrir de mousse les diverses pièces mécaniques à travers les arbres. Mais c’est en s’approchant avec audace de la zone de béton un peu plus à l’abri que j’en ai vraiment pris plein les yeux. Un véritable trésor de patrimoine automobile me fait voyager dans le temps, une autre époque que peu peuvent se vanter d’avoir connue.

Toutes ces voitures ancestrales à l’abandon depuis longtemps sont-elles encore sauvables ? Difficile à dire, la réalité me fait penser que non, mais un pincement au coeur me fait encore croire à un espoir…

Recouverte de lierre, de ronces et d’une forte végétation saurez-vous deviner de quelle voiture il s’agit ?

Celle-ci semble avoir des lignes un peu plus caractéristiques, mais j’abandonne pour deux raisons :

Ce n’est pas mon époque et je suis loin d’être calé en voitures anciennes… (mais peut-être s’agit-il d’une Citroën DS ?)

Ensuite leur allure est en bien mauvais état, on a déjà peine a entrevoir un volant alors bonne chance pour les reconnaitre…

Elles ont en grande partie été presque entièrement dévorées.

Même la rouille n’échappe pas à ce triste sort…

Peut-être que les plus calés d’entre vous sauront distinguer les détails ?

Approchons-nous de plus près en direction de cette forteresse végétale

Qui penserait que cet abri bétonné cache en fait d’anciennes voitures légendaires ?

Lentemens mais sûrement le temps a fait son oeuvre

J’offre la localisation à quiconque saura me donner le nom de chacune des épaves ici présentes 😉

D’un point de vue écologique, on peut dire que cet endroit était en avance sur son temps

A travers une fenêtre glissante, un fourre-tout ancestral parvient tout de même à préserver certaines antiquités…

L’état de conservation de ces trois mamies automobiles semble un peu plus correct, mais sera-t-il suffisant ?


On devine plus facilement l’esquisse d’une voiture des années peut-être 50, soit juste après la deuxième guerre…


Et caché derrière, une voiture au design un peu plus poussé se montre timidement…


Ce commentaire sera modifié dès que la voiture sera identifiée merci au futur contributeur 😉


Retournons sur nos pas à travers un chemin improvisé pour découvrir la suite

La première voiture vue de dos, aucune idée de ce dont il s’agit.

Puis son intérieur raffiné, typique de son époque.

Vers les arrières du batiment, une mobylette se dévoile à son tour, modèle skipper produite de 1959 à 1962

L’accès à l’étage se montre compliqué, mais je me rattrape sur une autre énième charmante épave…

Ce n’est que partie remise pour l’étage, il faut à tout prix en savoir plus sur l’histoire de ce lieu.

Ces lignes de design rétro bien qu’en piteux état se montrent tout de même sublimes. Amateurs de voitures très anciennes, n’hésitez pas à commenter et nous aider à identifier ces vieilles mamies honorables…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.