Maison Dolce Vita (partie 1)

Entièrement recouverte par la végétation, cette belle et modeste maison n’a plus de propriétaires depuis longtemps, ses résidents ayant probablement décidés de retourner vivre dans leur pays d’origine.

Pourtant, ce couple d’italiens semblait s’être bien intégré dans la région puisque leur société leur permettait de vivre convenablement durant des années à collecter de nombreuses informations locales. Malheureusement, un décès puis une faillite auront plus tard provoqué la cause de leur départ, forçant leurs enfants à abandonner toutes les affaires derrière eux.

Découverte d’une modeste maison d’expatriés italiens, abandonnée dans un petit bourg de campagne. Voici leur histoire, de leurs débuts jusqu’à leur expansion que nous verrons dans une autre exploration…

Le lierre et la poussière ont pris leurs marques dès notre entrée dans la petite cour.

Dans la la cave, le temps à fait son oeuvre en ravageant ce bois à la fois sec et humide…

Le lierre a envahit les toilettes puis à la salle de bain jusqu’à l’étage.

Nous découvrons ainsi quelques traces de leur passé comme ces restes d’un violoncelle…

La maison et son ambiance d’époque, restée telle quelle depuis les années 90…

Sans famille, tel semble être le destin réservé à cette maison…

Nous trouverons tout de même quelques autres nombreuses traces de leur présence passée

A travers quelques tableaux et revues

Sièges d’enfants, objets de couture et de chantier

Quelques frivolités probablement à l’origine bien cachées dans les armoires…

Qui ont plus tard donné naissance à des enfants qui ont grandi avec ces bandes dessinées…

Dissimilées ça et là à travers les souvenirs de famille.

Des cartes postales, souvenirs de voyages et d’amitiés appartenant désormais au passé…

Un peu plus loin, nous en apprenons un peu plus sur leur identité et leur titre de passeport

Allez savoir ce que sont devenues ces personnes depuis 1989…

Les enfants sont-ils eux aussi retournés en Italie ?

Dans le salon, une scène un peu morbide, possible que de jeunes squatteurs s’en soient amusés…

Batgirl en a d’ailleurs été oubliée…

Heureusement quelques souvenirs sont encore intactes sur la cheminée du salon.

Mais depuis le temps, personne ne semble véritablement se soucier de vouloir les récupérer…

5 thoughts on “Maison Dolce Vita (partie 1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.