Manoir Catastrophe

Une exploration bien aventureuse pleine de risques pour un résultat au final qui n’est pas pour nous déplaire.

Dans ce petit bourg de campagne, les yeux sont partout. Il sera difficile d’accéder à la demeure qui tombe en ruine, puisque les voisins y ont une vue parfaite plus efficace qu’une caméra de surveillance. On tente tout de même d’escalader par dessus le portail, puis nous nous enfoncons à travers les ronces pour mieux atteindre notre objectif.

On profite d’une nouvelle relâche de leur part pour ensuite passer par la fenêtre déjà entreouverte, et apprécier d’être enfin en sécurité dans cette petite pièce plus accueillante. Le soulagement sera de courte durée puisque l’apocalypse semble avoir complètement ravagé le salon, dont le plafond ne doit tenir que sur une poignée de planches…

Nous en ferons la drôle d’expérience une fois à l’étage, où un nid de frelons heureusement endormi nous fera détourner notre chemin pour provoquer un éboulis qui aurait pu détruire l’ensemble de l’édifice, et nous avec.

Mieux vaut ne pas tarder, puisqu’au loin un voisin perçoit notre présence puis un deuxième pour nous attendre au tournant…


Nous voici enfin sains et saufs à l’intérieur,ou presque…

Mieux vaut éviter de s’éterniser près de la fenêtre…

En passant, un souvenir de Bretagne…

Toutes les horloges se sont évidemment arrêtées depuis des années.



Nous voilà devant le salon, tandis que papy se remémore le souvenir de bombes lontaines…

L’ordre à partir du désordre.


L’endroit est rempli d’araignées, vous pouvez cliquer pour admirer de plus près ces beautées de la nuit…


Encore et toujours des araignées.

La règle que tout le monde oublie : toujours vérifier les nids de frelons !

Voici une chambre bien chaotique.


Ou un réveil trop difficile après une cuite d’anthologie…

Rejoignons lez rez-de-chaussée, avant que tout ne s’écroule !

Un départ précipité, au beau milieu du chaos. Quelque chose me dit qu’il fut sans retour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.