Matière Première

Qui aurait cru que cette entreprise spécialisée dans le recyclage industriel soit à son tour recyclée par la nature ?

Dans les années 80, un maire ambitieux parvient à attirer l’attention de plusieurs cantons en réunissant l’ensemble de ses habitants et en devenant par la suite chef d’entreprises familiales.

Avec l’appui de ses employés, il cumulera ainsi son mandat pendant près de 30 années consécutives et décide d’adresser un message aux générations futures dans son autobiographie : l’ennui tue beaucoup plus de monde que le travail.

Force est de constater que depuis qu’il n’est plus aux commandes de cette société de recyclage, le temps lui ait finalement donné raison…

Fermée depuis quelques années, la verdure reprend peu à peu le dessus…

Les employés ont déserté, et l’ancien maire est désamparé…

A l’intérieur, des archives montrent une partie de l’historique de la société.

Les factures sont répertoriées, des débuts jusqu’à la fin de l’entreprise.

Faut-il recycler pour valoriser ? qu’en pensez-vous ? Vous avez 2 heures. 🙂

La nature a horreur du vide, et commence à prendre possession des lieux.

L’activité intense a laissé place aux souvenirs…

La pillule est vraiment dure à avaler pour ces employés dévoués.

La société fut en fait achetée par une plus grande structure

Et depuis, celle-ci demeure silencieuse comme broyée par le progrès.

Le recyclage, un développement durable ?

Peut-être que sa raison d’être n’a d’autre destin que de retourner à véritable nature, à savoir un éternel recommencement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.