Abbaye Virgini Deiparae

Pour cette gigantesque abbaye fondée au XIIème siècle, le temps s’est arrêté il y a quelques années mais le calme et l’esprit saint du lieu sont encore fortement présents…

Si la plupart des lieux que nous explorons suscitent le respect et l’admiration, il y en a quelques uns qui sortent tout de même du lot. C’est notamment le cas de cette abbaye, un édifice religieux remarquable dont la grandeur domine encore aujourd’hui la ville et les bois aux alentours.

Véritable patrimoine architectural, cette imposante bâtisse a sût conserver son caractère austère et spirituel à travers plus de 9 siècles d’histoire, grâce à de nombreux hommes et femmes de foi qui ont perfectionné leurs convictions religieuses dans leurs œuvres théologiques et philosophiques.

Nous arpenterons ainsi le cellier, la salle capitulaire, la bibliothèque, l’abbatiale, le cloître et le petit séminaire sous l’oeil bienveillant et protecteur de la statue, dominant le vestige sacré…

Ah et sous l’oeil méfiant du gardien aussi… beaucoup de chance pour cette fois !

Un premier aperçu qui promet quelques heures d’exploration…

Une des nombreuses fenêtres en forme de croix, donnant directement une vue vers le ciel…

Quel titre donneriez-vous à ce tableau ?

“Sauf le dimanche”

Et sauf aussi pour les vampires…

Le portrait d’une abbesse qui a contribué à l’honneur de ce lieu

D’autres tableaux représentant le Christ, dans un atelier et préparer les cérémonies

Les notes de musiques qui constituaient des mélodies à l’orgue et au piano…

Un seul Dieu, un seul homme.

Ce piano commence malheureusement à prendre l’humidité…

Toujours la salle instrumentale, qui commence à être envahie par le lierre…

Ad Vitam.

Une vue sur les étages et la statue de la vierge au loin…

Que nous réserve ce couloir, un parmi tant d’autres ?

Une bibliothèque, où sont aujourd’hui dispersées les archives de la foi

Lettre au Président de la République…

“Méditations”

Saint Mar Péthion, un saint peu connu…

Une vue sur l’édifice situé en face, un peu plus récent…

Divers écrits sur l’Évangile et le Nouveau Testament…

Récits et écrits pontificaux

Albums, journaux et traditions…

Lettre sur l’avenir de l’Église…

Encore et toujours des écrits, de quoi y passer des heures…

Une des nombreuses pages déchirées…

L’architecture reste fascinante malgré le poids des années

Autre pièce de la bibliothèque

Vient ainsi le cloître en parfait état…

Avec qu’une vue extérieure sur l’imposant édifice

Puis sur la chapelle sur son aile…

mais d’abord, ce bâtiment est-il ouvert ?

et oui… à l’intérieur un atelier de créations…

mais l’ensemble semble plus récent

Le poème d’une inconnue…

Revenons donc devant l’entrée de l’imposante abbaye

Pour trouver derrière cette porte…

l’entrée de la magnifique chapelle…

avec ses bancs…

ses majestueux vitraux…

ses statues…

La calme et la paix sont désormais maîtres des lieux…

Les visiteurs pouvaient autrefois écrire leurs pensées, désormais c’est au tour des explorateurs…

Une très belle vue sur l’horloge avant de visiter les jardins extérieurs

Une statue entourée par les ronces…

Autre point de vue

Puis de chemin en chemin, l’imposante statue culminante se dévoile enfin

Notre Dame Virgini Deiparae, gardienne de ces lieux…

Voici une porte pour vous faire une idée de sa taille…

Un dernier oeil bienveillant et reconnaissant avant de se dire au revoir… et merci.

Devoir accompli. Que Dieu préserve ce lieu le plus longtemps possible. Paix à vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *