Les Âmes Oubliées

Fermé au public, ce cimetière abandonné représente un patrimoine historique riche et méconnu puisque la majorité de ses tombes sont dédiées à des prêtres ou des royalistes, morts en martyrs à la fin du XIIIème siècle.

D’autres habitants locaux sont sans doute enterrés ici, ainsi que des enfants, dont la mémoire semble avoir été oubliée depuis plus de 20 ans, puisque le dernier enterrement date de 1995… Peut-être que des proches doivent s’y recueillir de temps à autres, mais aucune fleur n’est présente dans ce lieu funeste.

De plus, certaines tombes ont été pillées et d’autres tombent en ruines, pour peu que l’on arrive à les percevoir. Quand aux noms de ces personnes décédées, il est évidemment impossible de les lire correctement, la végétation ayant repris le dessus en plus de 2 siècles…

Aujourd’hui, seule la mémoire de pierre semble montrer du respect à ces défunts oubliés de l’histoire de France…

Ambiance grise et funeste dans ce cimetière d’époque…

Certaines croix sont encore debout malgré plus de 2 siècles…

Une tombe fissurée et recouverte par du lierre

Écusson d’une famille royale décédée en martyr de la révolution…

Un impressionnant tombeau d’époque

Une autre tombe fissurée laisse entrevoir de nombreux insectes néfastes

Certaines tombes sont carrément ouvertes !

Mieux vaut laisser ces âmes en paix

La tombe d’un enfant, que l’on ne verra bientôt plus si personne ne s’en occupe…

Une croix renversée…

“Souviens-toi homme que tu es poussière et que tu retourneras poussière”…

Tristesse et désolation.

Ces vieux tombeaux ont une certaine beauté.

Quel est le plus rassurant ? Savoir que la tombe a été volontairement pillée ou celui qui était à l’intérieur ait tenté de s’enfuir ?

Près du caveau de grande famille, une tombe est encore étrangement ouverte.

A l’intérieur, la noirceur y est impressionnante.

Mieux vaut y entrer avec respect.

De grandes familles y dorment depuis des lustres.

Et pour l’éternité.

Le silence dans cette allée a quelque chose d’aussi particulieèrement sinistre que fascinant.

Les cimetières abandonnés ont surtout quelque chose de perturbant, telle cette voie sans issue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.