Villa des Voix

L’architecture de cette très belle demeure est comme les souvenirs des générations qui ont séjourné en ces lieux : inoubliable.

Peu après que les bombardements américains attaquent les environs occupés par les troupes allemandes, l’ensemble du terrain devient ensuite un centre pour aider les familles victimes de la guerre, de la libération jusqu’à nos jours.

Aujourd’hui squatté, mis à sac et vandalisé, il est difficile de se frayer un chemin à l’intérieur tant les livres présents jonchent au sol de chacune des pièces, ouvertes aux quatre vents.

S’il s’agit principalement de livres récents, son architecture quant à elle offre une ambiance particulièrement fascinante à ce décor aussi historique que mystérieux…

L’un des nombreux bâtiments qui entourent le parc

Même si ce mini-golf est orienté dans le bon sens, une fenêtre avait pour destin d’être brisée

Entrons donc librement par la porte d’entrée, malheureusement défoncée…

A l’intérieur, des livres partout au sol, au rez-de-chaussée comme à l’étage…

Des rats aux fourneaux, ce n’est jamais très bon signe…

La salle de restaurant, mais personne ne se bousculera pour le plat du jour

Le Don Paisible, un chef-d’œuvre de la littérature russe

Le passage vers l’arrière-cour, où quelques ateliers créatifs étaient organisés…

Un bien étrange blason, qui suscite une certaine interrogation historique

L’entrée de l’une des fortifications du mur de l’atlantique, scellée par la rouille

Le ciel semble se couvrir au dessus du château, comme s’il voulait emporter son passé avec lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *