Le Temps des Moissons

Post Disclaimer

Site actuellement en rénovation.

Pour une bonne expérience et optimisation des photographies ici présentes, je vous recommande d'utiliser le navigateur Mozilla Firefox.

En effet, selon le navigateur web que vous utilisez, certains ont modifié à leur guise le format standard des couleurs... Ne soyez donc pas surpris si quelques photographies apparaissent plus saturées qu'elles ne devraient être.

Si vous utilisez Chrome par exemple, vous pouvez toujours modifier ce paramètre en tapant chrome://flags dans la barre d'adresse, puis de modifier le Force color profile en "sRGB".

Bonne exploration/visite !

Un garage réparateur de tracteurs, laissé pour compte au cœur d’une campagne oubliée, là où les champs s’étendent à perte de vue…

Le temps est maussade pour cette ancienne activité agricole remarquée par ses portes rouillées et ses nombreuses fenêtres cassées sur sa devanture. Quelques vieilles pompes de carburant indiquent un prix resté dérisoire, mais qui était pourtant la norme autrefois.

De grandes roues prennent la verdure pourtant destinées à affronter la terre. C’est en pénétrant à l’intérieur du complexe, qu’une atmosphère poussiéreuse révèle un savoir-faire pour les paysans qui voulaient commander des machines efficaces et robustes. Des étagères couvertes d’outils et de vieux manuels de réparation bordent les murs, tandis que d’autres pièces usagées jonchent le sol.

Malgré le passage des voitures, le silence qui règne témoigne du départ soudain des mécaniciens passionnés par leur métier. Ils étaient quelques uns affairés à remettre en état des machines agricoles de toutes sortes. À chaque coin, des traces du dur labeur des agriculteurs se révèlent. Des taches d’huile incrustées dans le sol rappellent les heures passées à réparer des moteurs grondants, tandis que les traces de pneus sur le béton témoignent des va-et-vient incessants des tracteurs venus chercher secours et réparation.

Ce garage abandonné est bien plus qu’un simple lieu de réparation mécanique. C’est un témoignage vivant de l’histoire agricole de la région, une époque où les champs étaient labourés par d’imposants tracteurs, où le travail de la terre était synonyme de vie. En explorant ses recoins, on ressent le décalage avec notre époque, comme une empreinte laissée par ceux qui ont façonné le paysage…

Alors que le temps continue de s’écouler, ce garage de tracteurs abandonné depuis une dizaine d’années devient un rappel poignant de l’importance de préserver l’agriculture locale, de l’avenir des paysans, de la nourriture saine et donc du pays tout entier…

Des énormes roues et quelques épaves de tracteurs attendent d’être chargées pour repartir travailler la terre.

Sous le hangar, une 205 fourgonette devait s’occuper des navettes pour transporter de nombreuses pièces.

Les bureaux ont conservé des manuels et de la paperasse administrative.

La célèbre marque Fendt est omniprésente, ce garage était une référence régionale.

Mais les temps étaient déjà durs à l’époque, le garage doit être délocalisé.

Il reste quelques vestiges mécaniques tel un authentique petit musée ouvert aux quatre vents.

De nombreux outils et matériaux sont restés sur place, des pièces principalement usagées…

Plus personne pour assurer le service technique.

Même les vestiaires ont laissé leur quelques souvenirs de travail, ou bien les premières présences de squatteurs…

Peut-être même un air de colère. Cette exploration tombe à pic en pleine crise de l’agriculture.

Il y a un mélange de désarroi et d’incompréhension de voir de tels entrepôts inoccupés et de véhicules à l’abandon… Le temps des moissons à laissé place à d’autres préoccupations. Qu’en sera-t-il à l’avenir ? Quelque chose me dit que cette histoire n’est pas encore terminée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.