Moulin des Chouans

Post Disclaimer

Site actuellement en rénovation.

Pour une bonne expérience et optimisation des photographies ici présentes, je vous recommande d'utiliser le navigateur Mozilla Firefox.

En effet, selon le navigateur web que vous utilisez, certains ont modifié à leur guise le format standard des couleurs... Ne soyez donc pas surpris si quelques photographies apparaissent plus saturées qu'elles ne devraient être.

Si vous utilisez Chrome par exemple, vous pouvez toujours modifier ce paramètre en tapant chrome://flags dans la barre d'adresse, puis de modifier le Force color profile en "sRGB".

Bonne exploration/visite !

Les édifices en ruines sont comme les vestiges oubliés de notre mémoire, ils racontent une histoire du passé qui fait ressurgir un souvenir égaré dans le temps.

C’est ainsi que se présente ce charmant moulin abandonné au milieu des bois et de la nature, dont les ruines vantent encore le dur labeur que devait exercer son ou ses anciens propriétaires. Aucun mécanisme ne semble visible aujourd’hui, mais un petit cours d’eau situé non loin nous indique qu’il s’agissait peut-être d’un moulin hydraulique.

Difficile donc d’en savoir davantage sur sa réelle fonction d’origine, puisque la principale raison de son abandon et de son intérieur sérieusement délabré seraient dûs à un incendie provoqué depuis la partie autrefois habitée…

Au détour d’un vieux chemin, de vieilles pierres se montrent à nous à travers les arbres…

Il s’agit d’un ancien moulin fortement recouvert par la végation, une pancarte particulièrement bien cachée nous précise un nom du lieu-dit évoquant l’existence de plusieurs moulins.

A l’intérieur, les planches se sont effondrées et seules quelques poutres se maintiennent malgré le poids des années.

Du fait de la grande inflammabilité des poussières, un incendie s’est malheureusement déclenché il y a bien longtemps.

Dans la partie habitée située à proximité, quelques éléments du passé semblent tout de même avoir survécus…

Dans le calme et la plus grande autonomie, un peu de détente musicale accompagnait le charme du lieu.

Un billet d’un dollar est arrivé ici, possible que le meunier voyageait beaucoup…

Nous n’en saurons pas plus, mais une fois bien restauré, ce petit patrimoine oublié serait un véritable bijou autonome, un coup de coeur pour les amoureux de la nature…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.