Paranormalie #01 : la Dolce Vita

Post Disclaimer

Site actuellement en rénovation.

Pour une bonne expérience et optimisation des photographies ici présentes, je vous recommande d'utiliser le navigateur Mozilla Firefox.

En effet, selon le navigateur web que vous utilisez, certains ont modifié à leur guise le format standard des couleurs... Ne soyez donc pas surpris si quelques photographies apparaissent plus saturées qu'elles ne devraient être.

Si vous utilisez Chrome par exemple, vous pouvez toujours modifier ce paramètre en tapant chrome://flags dans la barre d'adresse, puis de modifier le Force color profile en "sRGB".

Bonne exploration/visite !

De temps en temps, je mettrais en ligne quelques articles d’une nouvelle catégorie nommée Paranormalies, un jeu de mots subtil qui entremêle le paranormal (que notre sens de la logique humaine ne peut expliquer) et la paréidolie (illusion d’optique dont les lumières et ombres résultent une forme troublante) donc en résumé une activité qui révèle une anomalie et qui me semble pertinente.

Au cours de mes différentes explorations dans des maisons, manoirs ou chateaux abandonnés, j’ai vu ou entendu certains phénomènes troublants que je vais essayer de détailler un peu plus profondément. Bien sûr, je ne vais recenser seulement que ceux “capturés” en photographies ou en vidéos, de manière brut donc sans aucun truquage, qu’il soit matériel ou logiciel. L’occasion parfaite de faire une transition entre le monde de l’urbex (un sacré milieu rempli de putes et qui me dégoûte de plus en plus au passage) et les nombreux projets à venir sur le site, mais je n’en dis pas plus pour l’instant 😉

En résumé ceci sera mon propre témoignage personnel partagé avec le même ressenti que mes compagnons de route, et chaque lecteur sera évidemment libre d’avoir son propre point de vue, selon son opinion, son vécu ou ses croyances.

Maintenant entrons dans le vif du sujet, et commençons par revenir sur la Dolce Vita, explorée à trois reprises en deux années d’intervalle. Nous sommes entrés dans cette maison remarquable d’expatriés italiens à chaque fois en plein après-midi mais l’intérieur est tellement sombre que l’ambiance est propice à se faire peur, même avec un grand soleil dehors. Alors s’y promener de nuit, surtout après avoir lu ce que je vais vous raconter serait-il une pure folie ? Peut-être que certains ont essayé, et je serais d’ailleurs curieux de connaitre leurs impressions, mais comme je n’ai vu aucune autre photo de cet endroit sur les réseaux, je me dis qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de personnes qui ont dû tenter l’expérience.

Deux choses sont à noter : d’abord la pièce du salon, la plus sombre. Une macabre mise en scène d’une tête de poupée gise sur le sol, probablement des ados du coin qui se sont amusé à se défouler, comme il en arrive souvent. Cependant, si la photo date de notre première visite il y a un peu plus de 3 ans, à part une pièce légèrement oppressante dû aux volets clos depuis une bonne vingtaine d’années, nous n’avons rien ressenti de particulier. C’est lors de la troisième visite, plus récemment avec urbex_basnormand et malgré un temps plutôt doux à l’extérieur, il s’agissait de la seule pièce où l’on se surprend à voir la condensation de notre respiration, comme si un froid terrible était tombé d’un coup et qu’il provoquait cette différence de température.

Juste à côté, une chambre avec des poupées et un portrait de style ancien. Toujours le même jour, alors que nous faisions nos clichés sur ce décor, je décide de m’approcher pour avoir une vue d’ensemble plus en détails, sans toucher au moindre cheveu mais en posant un genou sur le lit. Pour moi il m’est impossible de toucher aux poupées sur un lieu abandonné. C’est un bien qui a appartenu à une personne, un enfant, et tout comme les murs d’une maison gardent en mémoire les bonnes ou mauvaises énergies du lieu, je considère qu’il en est de même pour un objet auquel un enfant y a ancré toutes ses émotions.

Ce n’est qu’une fois rentré à mon domicile pour avoir un aperçu des photos sur un plus grand écran que j’observe un curieux regard comme si la poupée placée toute à droite fixait l’objectif de mon appareil. La coincidence est étrange, car je n’ai aucun souvenir qu’elle me regardait à ce moment-là. Sa voisine aux cheveux noirs semble elle aussi regarder l’objectif, ainsi que celle avec le pull jaune. Mettons cela sur une jolie coincidence, mais pour en avoir le coeur net je décide alors de comparer avec une photo similaire de mon collègue, et le verdict est tombé : de sa photo à la mienne, les deux yeux de la poupée de droite ont clairement changé de direction.

Vous remarquerez que seuls les yeux ont bougé, l’ensemble du corps n’a lui pas bougé d’un millimètre. Comment expliquer cet effet d’optique ? Certes les couleurs et l’angle ne sont pas exactement les mêmes mais le regard semble avoir changé, partant sur la gauche depuis une photo, puis fixant l’objectif avec un air “humain” sur une autre. Si nous avions vu ça sur l’instant, peut-être aurions été plus attentifs à ces détails. En tout cas, vous pouvez constater ci-dessous la comparaison et vous amuser à trouver les différences, s’il en existe d’autres que je n’ai pas remarqué :

Le phénomène de hantise dans des poupées n’a rien de nouveau. Depuis toujours, leur présence intrigue et le rôle qu’on leur attribue réveille l’imaginaire en chacun de nous. Sur internet, bon nombre d’histoires paranormales circulent à ce sujet (poupées maudites, malédictions vaudou, origines douteuses…) et certaines se révèlent tout de même troublantes.

Sur Youtube par exemple, il n’est pas rare de trouver quelques vidéos où des poupées s’animent sans explication. Comme d’habitude, il faut faire la part des choses et la plupart sont probablement truquées, surtout si elles viennent en ligne dans l’intérêt de faire le buzz comme tout ce qui provient de Tiktok. Mais certaines suscitent tout de même l’interrogation, et j’aime l’idée qu’il existe une part de vérité quelque part. Mais je vous laisse seul juge :

Et vous, pensez-vous qu’il existe un véritable phénomène de hantise avec les poupées et dont le contrôle nous échappe ? Peut-être que celui-ci s’explique par les différentes émotions ou l’énergie que nous transmettons à travers elle, ou bien de par notre perception ? En tout cas leur mystère a encore de beaux jours devant lui et peut-être les verrez-vous maintenant avec un autre oeil 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.