Hôtel des Quais

Post Disclaimer

Site actuellement en rénovation.

Pour une bonne expérience et optimisation des photographies ici présentes, je vous recommande d'utiliser le navigateur Mozilla Firefox.

En effet, selon le navigateur web que vous utilisez, certains ont modifié à leur guise le format standard des couleurs... Ne soyez donc pas surpris si quelques photographies apparaissent plus saturées qu'elles ne devraient être.

Si vous utilisez Chrome par exemple, vous pouvez toujours modifier ce paramètre en tapant chrome://flags dans la barre d'adresse, puis de modifier le Force color profile en "sRGB".

Bonne exploration/visite !

Infiltration nocturne au coeur d’un hôtel maritime, destiné à une future démolition, en évitant de nous faire repérer par l’alarme.

Fraichement abandonné, l’établissement possède encore son système de surveillance mais nous le découvrerons seulement une fois à l’intérieur. Ce dernier doit sûrement être alimenté et s’activer en passant par l’entrée principale, mais c’est par l’une des vitres cassées que nous nous dissimulons dans la pénombre pour le contourner avant d’arriver tout de même directement au hall d’accueil.

Derrière le comptoir, un système électronique nous confirme bien que tout est encore en fonction, de l’ascenseur et probablement jusqu’aux éclairages. Le risque est cependant bien trop élevé d’allumer la moindre lumière, quant à l’ascenseur nous nous contenterons de l’entendre monter et descendre les étages, terminant sa machinerie par une sonnette avant d’ouvrir ses portes. Discrètement, nous explorons chacune des pièces, en évitant que le reflet de nos lampes pourrait lui aussi trahir notre présence…

Ce seront 84 chambres, dans un état assez propre bien que le crépis parfois lézardé sur des murs témoigne de la cause probable de sa reconstruction ailleurs. Les voleurs de cuivre ne sont pas encore passés, mais on trouvera tout de même la présence d’un petit squat, où des sans-abris ont profité d’une eau encore ouverte et d’un luxueux sommeil, le temps d’une modeste nuit trois étoiles…

Un accueil plutôt de marbre, mais la sonnette retentit pour signaler l’arrivée de l’ascenseur.

Les différents tarifs téléphoniques d’une cabine isolée.

En y repensant, peut-être que la ligne est toujours active…

Les souvenirs de différentes destinations.

Kisses from Hollywood…

…and California dream

Ces tiroirs ont quelques archives à nous offrir.

Une liste avec les numéros de services internes et les numéros utiles.

Au sous-sol, la réserve est par contre principalement vide.

Les notes sur les recettes et dépenses sont restées, avec leurs prix en francs.

On y trouve un atelier de réparation, avec des clés pour entrer partout.

Des disquettes restées dans la salle des archives, contenant quelques données de l’époque.

La laverie ne doit pas se trouver très loin…

A l’étage, nous voici dans un espace détente, près des bureaux de la direction.

Une lettre de motivation est restée oubliée, ainsi que le cv qui va avec…

Qui sait ce que contient ce coffre-fort ?

Continuons notre avancée dans les nombreux couloirs, sombres et vides de clients.

Le dernier étage n’offrira rien de plus que des pièces encore en très bon état.

Comme cette salle de bain où l’eau coule encore, on pourrait y prendre un bain…

Redescendons à l’accueil principal, en faisant attention à la caméra que venons de remarquer.

Le téléphone présent guichet fonctionne probablement, et peut-être sonne-t-il dans la journée ?

Avant de repartir par où nous sommes venus, jetons un dernier coup à la réception, où toutes les clés sont encore sur place, et les autres au sol. Il serait intéressant de savoir si d’anciennes personnes qui ont travaillé dans cet hôtel pourrait nous raconter quelques anecdotes ? N’hésitez pas à commenter pour nous le faire savoir.

2 thoughts on “Hôtel des Quais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.