La Maison de la Quintessence

Une Simca, des lettres et du mobilier français de l’époque oubliée de l’après-guerre, nous sommes entre les années 50 et 60.

Ça n’a l’air de rien comme ça mais cette vieille maison remplie d’immenses toiles d’araignées représente le souvenir de ce qu’était autrefois la vie dans une ferme française durant la période historique des Trente Glorieuses.

L’esprit de consommation n’était pas encore entré dans les esprits, pas de téléphone portable ni d’internet, à peine une télévision monochrome pour les familles qui avaient la chance d’en posséder une, car l’électricité n’était pas encore installée sur l’ensemble du territoire.

Les enfants partaient à l’école à pied et inventaient des jeux parfois dangereux, pendant que les parents s’occupaient du bétail ou distillaient les boissons de manière artisanale.

Bref, c’était l’apprentissage de la vie, aussi rude que chaleureuse, les débuts d’une époque qui apportera quelques années plus tard de profonds changements à l’ensemble de la société…

Franchissons ce portail pour en savoir un peu plus…

Dans la cour, une épave de Simca 9 Aronde, construite de 1951 à 1955.

Il y aurait beaucoup de travail pour retaper cette petite merveille d’antan…

On peut encore voir la plaque d’immatriculation, aux anciennes normes françaises.

A ses côtés, la maison à quelques airs aussi inquiétants qu’intrigants

A l’intérieur, la table en bois, les verres et la vaisselle dans une cuisine d’époque

Quelques bouteilles encore pleines, vous préférez un verre ou au goulot ?

Sur la table, une sacoche d’aspect ancien avec une petite inscription datant de 1952…

Beaucoup de poussière, la maison n’a pas été visitée depuis longtemps.

A l’étage, une chambre en désordre avec beaucoup de vêtements sans dessus dessous

Dans une autre, le lit et l’armoire ont été fouillés, probablement pour chercher des objets précieux

Puis une 3ème avec un trou immense, même l’armoire vibre aux mouvements de nos pieds.

C’est plutôt rare de trouver une maison de cette époque, mais avec un peu d’imagination, on peut ressentir son lourd passé et son histoire, celle d’une ancienne France et d’un mode vie historique aujourd’hui révolu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *