Le Fort Fantôme

En apparence inaccessible, cet immense fort situé au coeur d’une ville fantôme nous aura longuement résisté puis fasciné, tant pour son architecture que pour son histoire…

Ce sont plus de 6 hectares de terrain occupés de nombreux blockhaus et diverses casemates qui nous attendent, un patrimoine historique oublié dont l’aventure s’est éteinte il y a seulement quelques années. Il s’agit sans doute du plus grand spot que nous avons exploré tant sa superficie est immense !

Construit au XVIIIème siècle par l’Armée Royale après la venue de Louis XVI pour assurer les défenses de la ville, puis point stratégique important pour la Marine Nationale lors de la Première guerre mondiale, les troupes allemandes occupèrent ensuite le fort et y placèrent différentes batteries avant d’être réservé aux familles militaires, puis abandonné en attendant un projet de réhabilitation.

Aujourd’hui, ce vestige de la fortification française parfaitement conservé reste le témoignage encore vivant de plus de deux siècles d’histoire, où les luttes sous-marines et aériennes offrent désormais un paysage apocalyptique fascinant.

Au loin, on peut apercevoir le Fort impressionnant, que nous explorerons plus tard…

Un premier blockhaus, où les nazis s’étaient temporairement installés…

Un hangar qui résiste au temps malgré toutes ces décennies…

Une des nombreuses casemates encore intactes…

…entourées d’herbe et de barbelés.

L’entrée d’une caserne bien conservée…

Un compteur électrique militaire d’époque

Date de construction : 1901

Ce hangar servait probablement à réparer les véhicules

Tandis que des souvenirs oubliés d’enfants sont restés ici…

… près d’une cuisine où vivait une famille.

Le nécessaire de décoration

A l’extérieur, l’entrée d’un souterrain ?

La fortification semble le confirmer.

L’échelle rouillée est encore pratiquable

A l’intérieur, une alarme pour réunir les troupes…

…où siégeaient de nombreux canonniers marins.

Une cartographie murale pour exploiter différentes stratégies défensives

L’endroit regorge de nombreuses pièces réservées principalement aux marins…

Le Fort vu de la cour intérieure…

…où se réunissaient probablement les hauts-gradés

Admirez la qualité impressionnante du granit !

Diverses maisons collées les unes aux autres donnent un air de cité abandonnée…

Car la ville disposait de tout ce dont elle avait besoin.

Explorons maintenant les arrières de la ville fantôme…

…où un nouveau souterrain montre comment étaient constitués les égouts.

La végétation regagne du terrain parmi les différentes batteries

L’épave rouillée d’une arme anti-aérienne

Les troupes coloniales se réunirent ici, parfaitement organisées dans la grande cour

Après la pluie vient toujours le beau temps, un dernier cadeau avant de reprendre la mer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *